Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le tour du monde selon st James
  • : Blog a forte portee pedagogique et resolument incorrecte James et son tour du monde
  • Contact

Recherche

Archives

12 mai 2010 3 12 /05 /mai /2010 21:02

San pedro 7h du mat, pas eu le temps de prendre mon petit dèj. Il fait beau. J'attends devant l'agence avec quelques autres pour embarquer dans deux 4x4.

La fine équipe du starship C'est une équipe internationale triée sur le volet parmi les meilleurs, la crème des crèmes, le top du top: Thomas (FR), shawn (US), john (UK), kristen (AUS) un couple de brésilien, des allemands, des anglaises...

Au programme 4 jours de traverser du plus grand salar, tiens j'aurais jurer que vous vous attendiez à un calembour.

Après une heure d'attente au passage de frontière Chilien, nous longeons le licancabur qui culmine à 6000m pour arriver au poste frontière de la Bolivie.

La journée se poursuit sur une superbe lagune verte, puis blanche, puis rouge, puis des geysers, puis des kilomètres de paysages désertiques, fantastiques pour finir à la fin de la journée dans une petite auberge. Sac de couchage et 5 couvertures de rigueurs pour passer la nuit dans de bonnes conditions. A 4000m il fait super froid la nuit.

Poursuite de notre route sur d'autres lagunes tout aussi hallucinantes. Les lamas et les vigognes nous regardent passer interloqués, indignés tandis que les flamants roses pèchent la crevette dans les lagunes.

Nous reprenons la route toujours plus vers le nord pour atteindre les lagunes de l'altiplano,le salar de chiguna

ainsi que de curieuses formations rocheuses.

Le soir nous faisons un stop dans un hôtel tout en sel, nous ouvrons nos premières bouteilles de vin, ce qui ne manque pas de nous achever. Demain levé à 5h du mat pour le sunrise sur le salar de Uyuni.

 Bolivie-salar uyuni -019

Le soleil rougit l'horizon, une étendu à perte de vue d'un sol craquelé, dur et blanc comme de la glace, des volcans, des montagnes qui émergent comme des iles d'un paysages de science fiction.

Nous sommes perdu sur une planète à des milliards de kilomètres de la terre et il n'y a personne pour nous sauver...

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

Aaaaahhhhh !
Ca me rappelle tellement de bons souvenirs !
T'y es pile poil à la bonne période pour profiter des magnifiques paysages ! Enjoy mon grand !
Bisous


Répondre