Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le tour du monde selon st James
  • : Blog a forte portee pedagogique et resolument incorrecte James et son tour du monde
  • Contact

Recherche

Archives

22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 02:42

Bolivie-lapaz-pano2

Mais avant de vous répondre sur cette question essentielle monumentale, environnementale, nazale, un petit point pause s'impose.

J'étais resté dans un but à Sucré, me reposer, résultat j'en sort encore plus fatigué que jamais, malade comme un chien.

Tout d'abord j'ai pris des cours à Sucré avec une petite école sympas Fenix, puis mes comparses du Tinku s'en sont allés au vent mauvais, me laissant avec le plus subversif de mes potes Thomas.

Merci Thomas pour m'avoir embarquer dans les lieux de débauche de Sucré, sympas vraiment, vous me connaissez je suis pas du genre à aller dans les boites de nuits hyper chaudes comme ça, faut vraiment me pousser avec mon éducation judéo-cretiennes. Bref quelques nuits au Joy ride et au Mitos ont eu raison de ma volonté.

Mais à ma décharge, je n'ai fait que mon travail, ce n'était que dans un but purement professionnel, que serait-ce un explorateur sans gouter les produits locaux. Bref un rythme d'enfer, couché 6h levé 12h tout ça pour étudier la vie nocturne.

J'arrive donc à Lapaz, un peu crevé, un peu malade dans le but d'explorer les environs petits pas tapons. Je prend direct rendez vous chez le docteur, pour d'une part soigner une grosse angine et d'autre part pour faire un check complet de mon body suite à l'accident de bus. Bon eh bien fallait bien ça, puisque je découvre que j'ai une cote de pétée vu sur la radio. Mais pour le coup rien à faire, ce qui me fait le plus chier c'est l'angine qui veut pas se barrer et qui m'empêche de respirer normalement. Je passe d'ailleurs deux sales nuits à suffoquer, je vous rappelle Lapaz c'est à 4000m en plus ma cote m'empêche de prendre de profondes respirations. De plus pour couronner le tout une des nanas du dortoirs fait un rêve érotique et pousse des gémissements à faire bander un sourd, bref je dort pas de la nuit.

Bon vous savez quoi j'ai pas pris de photos de Sucre ou peu, pas l'envie, y avait relâche. Finalement, sucré c'est bien pour faire la fête, mais y a pas matière; ca vibre pas, par contre, Lapaz, tu sens que c'est pas là que tu vas t'éclater, en revanche pour l'urban trecker que je suis aussi, tain là y a matière, le seul hic, c'est que t'as l'impression que tout le monde reluque ton appareil photo. Derrière l'église de San Francisco y tout un marché qui s'étend sur un quartier, ca grouille, ca magouille, ca tambouille. Je vais m'en occuper, mais j'ai autre chose en tête.

Bref je me suis assis dans un café j'ai sortie mon carnet, j'ai révisé mon espagnol, et j'ai pris un irish café pour me donner des forces. Car demain je me lève à l'aube pour attaquer mon premier sommet à plus de 6000m.

Bolivie-lapaz-mont-potosi

Partager cet article
Repost0

commentaires