Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le tour du monde selon st James
  • : Blog a forte portee pedagogique et resolument incorrecte James et son tour du monde
  • Contact

Recherche

Archives

24 septembre 2010 5 24 /09 /septembre /2010 18:10

Puisqu’il faut conclure… ce premier tome.

 

Voila il fallait que ça arrive un jour, ça tombe soudain comme ça on ne l’a pas vu venir, on y croit pas, ça nous frappe subitement. La veille au soir j’ai profité une dernière fois de l’ambiance de Playa, sex drog and hiphop, pas trop envie de quitter ce petit coin de déb..de paradis.

You want me go back to France !!! chiraquais-je intérieurement … mais ce qui me vient à l’esprit c’est surtout : ”J’ai les boules Roger, j’ai les boules". Il est huit heures du mat le pack est fait, un dernier coup d’œil sous le lit et direction l’aéroport back to France.


Après deux semaines super denses à Playa ou j’ai pu nager avec les requins baleines, mais aussi fréquenter des requins et des baleines d’un autre genre et faire du coup la fête à outrance, mais surtout après 350 jours de voyage et plus de 70 000 Km parcourus à pieds, à cheval, en chameau, en moto, en vélo, en voiture, en bus, en train, en bateau, en avion, en ambulance et pris plus de 20 000 photos, me voici de retour dans mon pays natal coincé au stade nazal. Que voulez vous j’ai choppé un rhum.

Je suis entrain d’écrire ces lignes et je me demande quand je vais me prendre cette grosse claque ce gros coup de bâton qui va m’achever. Celui de la réalité, du métro boulot dodo. J’atterri doucement, mais suis attentif à tous ces signes dévastateurs qui vous collent le blues après avoir traversé l’océan.

Un an ou tu perds la notion de semaine et du quotidien car chaque jours est différent, pas de WE, pas de jours qui s’inscrivent comme la répétition du précédent. Pas d’activités qui rythment tes semaines, tes mois. Une sensation de liberté incroyable. Putain c’étaient quelques choses… ces images, ces sensations, ces rencontres.

 

Un jour en Nouvelle Calédonie, je discutais avec Laurent ethnologue et batteur de son état. Il me parlait d’un  ancêtre confrère qui était parti étudier je ne sais quelle tribus dans quelle contrée lointaine d’Afrique équatoriale. Le mec en avait chié des ronds de pelles : les galères, les maladies, le vol de matos, les voitures embourbées dans la boue, la dengue, la fièvre jaune, noire, bleu, le cannibalisme, cheche ou la mort…

Bref après deux ans d’emmerdes, le type revient harassé. Quelques jours plus tard, au cours d’une conférence, après avoir décrit ses aventures, il se retire sur le perron de l’université suivi de son ami et confrère. Il trouvait que ce dernier avait pris quelques kilos et quelques rides, lui n’avait pas l’impression d’avoir vieillit. Il s’avance au bord des marches et regarde la ville, l’agitation des passants comme si rien n’avait réellement changé, comme si rien n’avait bouleversé leur vie. Il surplombe la scène, satisfait comme un auteur qui termine son œuvre ou le lecteur qui referme la dernière page de son livre, les pensées perdues dans les souvenirs encore chauds.

Son ami l’observe et finit par saisir. Au bout d’un moment il le rejoint et lui dit : 

 

Bon… Quand est ce que tu repars ?....

 

 _MG_4033-copie-1.jpg



Mes hightlights...my memories..


Les instants, les moments

Les meilleurs moments : je crois tous, ça été un an de pur bonheur et de liberté.
Le moment le plus scotchant : l'arrivée sur l'observatoire à 500m de haut du Shanghai World Financial center.
Le pire moment : l'accident de bus en Bolivie
Le coup de blues : Tana au Vanuatu.

Les moments en suspension : les rues de Valparaiso

Les soirées les plus déjantés : la route 36 à La paz
Les soirées les plus chaudes : El pueblo à San José Costarica et quito Equateur.

Les soirées les plus conviviales : kingcross Australie, Newcastle Australie

Le plus beau couché de soleil : au désert d'atacama, chili
La plus belle nuit : mongolie.

 Le plus beau levé de soleil : ile de paque
Le plus dur physiquement : le huayana potosi
Le plus dur psychologiquement : les mines de Potosi

La plongée la plus naz : ile de Pâques, y a rien à voir
La plus belle plongée : bat island costarica

 

Les moments les plus forts par pays
Embarquer dans le premier avion.
Mongolie : Premières nuits dans les Gers
Chine : l’arrivée en haut du shangai world financial center
Vietnam : Hanoi et le passage de frontière au Laos
Laos : Luang Prabang
Australie : la great ocean road et les twelve apostle
Vanuatu : le mont yasur
Ile de pâque : le levé de soleil sur les statues
Chili : Désert de Tara (atacama)
Bolivie : la bolivie que des moments forts : le levé de soleil sur le salar de Uyuni, les mines de Potosi, le Tinku, l’arrivée au sommet du Huyana Potosi à 6088m.
Perou : Le levé de soleil sur le Machu Pichu
Equateur : les galapagos la plongée avec l'otarie
Costarica : les plongées sur les Bat islands avec les raies manta et les requins bouledogues


La nourriture
La bouffe la plus horrible : les vers grillés chez les kishwa en Equateur
La bouffe la meilleur : la salade de mangue à hochiminville, le canard laqué de Bejing, le steack de kangourou à Melbourne
La bouffe la plus épicé : les hot pot à bejing

La meilleure bière : la cooper verte ou jaune, Australie
La pire bière : la pilsen CostaRica

Meilleur cocktail : le pisco sour

La pire boisson : le kava (Vanuatu, Nouvelle Caledonie)

Les peoples

La plus belle rencontre : Les trois petits mongoles de Karakorum

Les plus jolies filles : les vietnamiennes de nathrang , les filles hong kong ou les filles de Guadalajara lorsqu'elles descendent à playa.

Les gens les plus antipathiques : Noumea Nouvelle calédonie.
Les gens les plus sympathiques : Vanuatu, Australie

Les gens les plus détendus du bulbe : les laotiens 2 de tensions J

Endroits

La plus belle plage : Playa del carmen Mexique

Mon hotel packbacker préféré : Sydney back Packer
Le pire endroit où j’ai créché : le dortoir à huangshan chine

L'endroit le plus beau : L’altiplano avec le désert d'Atacama et de Uyuni, Ile de Pâques, Uluru Australie

L'endroit le plus moche : Lima

Ma ville préférée : Melbourne

L’endroit le plus dangereux : Guayaquil

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Faut pas rentrer M'sieur. Fait froid et humide, ça manif et ça grève un peu partout, Bettancourt attaque sa fille, y a plus d'essence pour les bagnoles, la retraite est passée à 67 ans, Kerviel
doit rembourser 5 Milliards...
Vraiment faut pas revenir ici... Ou alors, fallait pas partir !


Répondre
S

sans aucun doute le plus bel endroit aux abords de San Pedro de Atacama, voire même du nord du Chili.

Petite question, que signifie moment en suspension pour Valparaiso ? Que tu veux y revenir c'est ça ?


Répondre
S

Superbe résumé mec, ça donne envie d'y retourner. D'ailleurs, j'y suis retourné, à San Pedro de Atacama, histoire de vérifier que le salar de Tara était bien le meilleur tour à faire.

Abrazos du Chili, tu es invité à Concepcion.


Répondre
J


Alors le désert de Tara est il plus beau ?